Exemple concret de mise aux normes

Pour bien comprendre en quoi consiste le service YapaPhoto, notre service de photos d’identité en ligne, il est temps d’illustrer le processus par un exemple.

Un client poste la photo suivante :               beardman

Elle présente plusieurs défauts qui peuvent plus ou moins être corrigés :

  1. La mise au point est stricte, à tel point que si le visage est net, les oreilles et les tempes sont floues.
  2. L’arrière-fond est non réglementaire.
  3. La tête est légèrement penchée, mais au-delà de l’angle réglementaire.

Procédons à la mise aux normes grâce au service YapaPhoto, on obtiens la planche suivante :

beardman-plank7

Quelques remarques :

  1. L’algorithme (à base d’intelligence artificielle) délimite sans faille la partie supérieure de la chevelure en respectant la semi-transparence, car celle-ci présente un très bon degré de netteté. Par contre ce n’est pas le cas des tempes et des oreilles, qui sont floues. Par conséquent, l’extraction de l’arrière-fond est de mauvaise qualité et tend à ressembler à un découpage de type Photoshop © (qui n’est pas réglementaire). Cet artefact de défocus artistique se produit rarement car la mise au point est généralement uniforme sur le visage.
  2. L’arrière-fond a été extrait et remplacé par un gris réglementaire uniforme. Le taux d’uniformité est quasi numérique et reste supérieur 90%. Ce qui est rare même sur les photos de cabine où l’on remarque un léger dégradé de gris qui fait chuter cette uniformité autour des 70%. Mais elle reste difficile à distinguer à l’oeil nu.
  3. Enfin la rotation de la tête a été corrigée. En effet, cette dernière est mesurée entre l’axe des deux yeux et l’horizontale. Au delà d’un certain angle, la photo est non conforme. Sur la photographie initial, cet angle est dépassé, aussi la planche a automatiquement corrigé ce défaut.
    Le visage occupe 74% de la hauteur totale de la photo, soit 33,3mm.

Il faut donc veiller à ce que la photographie soit bien nette. C’est le cas de cette photo prise avec un arrière fond typique d’intérieur d’appartement.

beadman2

L’arrière-fond est composé à moitié d’un mur et d’un rideau qui ne font pas partir du plan de mise au point. La tête est légèrement inclinée, mais l’angle dépasse la norme réglementaire.

Lorsqu’on applique l’algorithme YapaPhoto pour la mise aux normes, on remarque une bonne identification de l’arrière-fond malgré la présence d’une chevelure éparse.  Enfin, l’inclinaison de la tête vers la gauche est corrigée suffisamment pour rentrer dans la norme. Ce qui donne la planche suivante.

 

 

beardman2-plank7

 

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *